Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au menu ce vendredi

J'ai un petit peu présumé de mes forces, elles sont TRES TRES TRES loin d'être revenues vraiment.

Finalement JC m'a prévenue ce matin que nous allions nous voir à 11h et non à 19h, ce que je préférais.

J'éprouve un peu moins de besoin de dormir, je me suis réveillée spontanément à 8 heures ce matin. 

J'avais faim, et trois heures pour digérer avant le sport, donc j'ai mangé plus que ces derniers jours.

Petit dej.jpg

Je suis allée comme d'habitude à pieds au studio de JC (20 minutes), cela m'a semblé un gros effort. J'ai dit à JC que ce trajet m'avait fatiguée, il m'a fait un café bien fort, et dit que nous allions faire une séance très atténuée.

Nous avons commencé par dix minutes de vélo. Puis trois circuits cardio de débutant. En temps ordinaire, j'aurais demandé à JC s'il se moquait de moi, il ne m'a donné que des haltères de 8 et 12 kilos, fait faire du gainage statique et non dynamique, des demis squats en équilibre, et non des squats avec charges, des fentes simples et non bulgares etc etc etc.....

Mais il n'empêche que cette séance ultra basique m'a mise par terre. A un moment, j'ai eu un vertige, je voyais mon JC tout flou.

J'ai sué comme jamais, et brûlé un nombre de calories jamais atteint ! C'est bien, c'est bon signe, mon corps retrouve du mordant pour fonctionner normalement.

A la fin de la séance je suis tombée dans les bras de JC en le remerciant. Il m'a comme souvent dit des mots qui m'ont fait un bien fou. Me rappelant une fois encore qu'il est là non seulement pour me mettre en forme physiquement mais aussi comme un coach de vie, pour me soutenir moralement quoiqu'il arrive.

Je n'ai même pas pleurniché, je lui ai au contraire fait un vrai sourire, le premier depuis plusieurs semaines.

Je suis rentrée en bus, impossible de faire les 20 minutes à pieds. Je suis passée chez le boucher (chevalin) acheter un steak, rares sont mes envies de viande rouge, mais là c'était le cas.

Et j'ai déjeuné de ce steak, de pâtes nature, du reste de haricots plats et brocolis sautés dans de l'huile d'olive avec des échalotes. Puis une orange.

Dej.jpg

Cet après-midi je n'ai RIEN fait. J'ai regardé sur Arte Autant en Emporte le Vent, mon film préféré. Et comme il dure 3h30, Chéri est rentré juste comme il se terminait.

Ce soir, je n'ai pas faim, juste envie de dormir. J'ai dîné d'un bol de soupe, d'une omelette aux échalotes et quelques litchis.

Dîner.jpg

Demain est une grosse journée, je ne sais pas si je vais tenir le choc. Nous avons le midi la fête avec toute la famille de Chéri pour la bonne année. La perspective de parler avec une cinquantaine de personne, du bruit, me fatigue déjà. Et demain à 20h30, théâtre. Nous n'avons pas choisi la date, c'est le cadeau de Noël de mon frère et ma belle-soeur. Super cadeau, nous adorons aller au théâtre, et c'est une pièce avec André Dussollier seul en scène si j'ai bien compris, accompagné d'un orchestre. J'adore André Dussollier, je suis ravie de voir cette pièce contant la vie du pianiste Novecento.

Simplement j'espère que j'aurai la force de tenir ainsi toute la journée.

Pardon, je n'ai répondu ni à vos commentaires, ni à vos mails. Ca va venir, mais je suis quand même très au ralenti, avec l'impression d'avoir le corps totalement courbatu, jamais je n'ai ainsi lâché prise au point de me sentir épuisée à ce point.

Bon le progrès du jour c'est que je n'ai pas pleuré depuis ce matin:-). J'ai même ri, avec Le Goût au téléphone ce matin, et avec mon amie de Grenoble qui m'a appelée cet après-midi.

Prenez soin de vous !

PS : j'ai vérifié pour le pamplemousse c'est bon pas d'interaction avec mon traitement. Merci pour toutes vos infos et conseils.

Commentaires

  • Je suis tellement heureuse de te lire ! Et tellement heureuse d'apprendre que tu souris de nouveau, lentement mais sûrement, qui tu lâches enfin prise.
    C'est génial!
    Je t'embrasse fort

    Courage pour cette journée marathon ! Si jamais, tu peux écourter ce repas familial, tes beaux-parents t'ont vue il y a peu de temps et savent par quoi tu es en train de passer, donc il n'y aura aucun jugement de leur part si tu pars la première, ils comprendront.

  • Beau travail : on devient accros aux billets quotidiens !

Écrire un commentaire

Optionnel