Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Impossible

Impossible d'aller à la fête de famille de Chéri hier. Un peu avant de partir, l'idée de m'habiller, de me maquiller, d'accrocher un sourire à mon visage, de répondre à toutes les questions, de rester debout autour du buffet dans le bruit, tout cela m'a fait tourner la tête, m'a renvoyée illico me vider aux toilettes, le ventre tordu.

D'autant qu'allant au théâtre à 20h30, dans le coin où justement habite l'oncle de Chéri, nous allions y rester jusqu'à 19h30. Tout cela m'a semblé insurmontable.

Chéri m'a dit d'aller me recoucher, et il a prévenu sa famille. Puis il a fait la sieste avec moi. Du coup nous avons mangé une bricole à 17 heures, je me suis préparée, et en route vers Montparnasse, à l'opposé de Paris par rapport à chez nous.

Arrivés devant le théâtre, j'avais les jambes coupées et la tête qui tournait, nous sommes allés boire un verre.

Nous avons donc vu Novecento, cadeau de Noël de mon frère et ma belle-soeur. Quel magnifique cadeau !! Jamais je ne serais allée voir cette pièce si on ne m'avait pas offert les places.

Mais vraiment, j'ai tellement aimé ! Plus qu'aimé même !!!!!!! Chéri a moins apprécié, il m'a encore dit hier qu'il est moins sensible que moi aux textes poétiques, tendres, philosophiques. Quant à moi je me suis laissée complètement emporter par la voix d'André Dussollier, seul sur scène, accompagné de quatre musiciens brillantissimes. André Dussollier a une grâce invraisemblable quand il danse ! 

Le Texte m'a fait rire, m'a émue, la musique m'a retournée... Après la pièce nous en avons longuement parlé avec Chéri, ce spectacle m'a fait un bien fou, une bien jolie fable que l'on peut interpréter comme on le souhaite.

Novecento.jpg

Nous nous sommes arrêtés dans une brasserie avant de rentrer, où Chéri a dégusté des fruits de mer. Moi je n'aime pas les fruits de mer, mais c'était un moment magique d'être là après ce spectacle qui m'a transportée, à discuter avec Chéri se régalant de ses huîtres et autres bulots.

Je n'ai besoin, et envie que de cela en ce moment (et voilà que je me mets à pleurer en écrivant cette phrase).... Etre avec Chéri. Oui, besoin et envie uniquement de cela, tout le reste du monde m'angoisse.

Je suis là, en train d'écrire, tandis que Chéri est au cinéma. Ce matin, je me suis levée à 9 heures, ai bu deux cafés dans le calme.

Petit déj.jpg

Chéri s'est levé à 10h30, et est allé au marché faire un gros plein de fruits et légumes. Il veut me redonner forces et tonus:-)

Pendant qu'il était au marché, j'ai fait un peu de rangement dans l'appartement, ça m'a épuisée, j'en ai marre d'être ainsi épuisée au moindre petit effort, l'impression que la fatigue accumulée depuis des années n'a pas fini de sortir de mon corps. j'ai l'impression qu'il va falloir un certain temps avant que cette fatigue ne parte et que mon esprit ne s'apaise.

Nous avons déjeuné de salsifis, côte d'agneau et une orange (oublié de prendre en photo).

Puis Chéri est parti au cinéma, voir un film qui dure deux heures trente, j'ai préféré rester à la maison. J'ai pratiquement terminé mon CV, je veux commencer à l'envoyer la semaine prochaine pour voir ce que ça donne, si je dois le revoir entièrement, le modifier etc...

Et j'ai un peu somnolé, allongée sur le canapé en regardant n'importe quoi à la télévision. J'ai vraiment l'impression d'être une très vieille dame, mais c'est la seule chose qui me rassure en ce moment, être à la maison.

Ceci dit, cela va un peu mieux de jour en jour. La semaine prochaine, je vais faire pas mal de séances avec JC, continuer à me reposer sans aucune culpabilité, continuer à réfléchir à ce que je peux faire de joli en cette année 2018 pour m'apaiser, retrouver ma joie de vivre, retrouver le temps de prendre du temps avec Chéri, avec ma famille et mes amis.

La semaine prochaine j'espère avoir assez de forces pour prendre des cafés avec plusieurs amis, ce que j'ai décliné cette semaine, ne m'en sentant pas la force.

Passez une belle fin de dimanche, n'oubliez pas de prendre soin de vous. 

Commentaires

  • Et bien, il est temps que tu t’écoutes et prennes soin de toi, enfin.
    Se reposer, bien manger, se divertir, et profiter de ton chéri.
    Bises amicales.

  • Merci Véronique, de te présence, ici et ailleurs.
    Gros bisous.

  • O_O Envoyer le CV à qui ? A des personnes qui pourront donner leur avis ? Ou en réponse à des offres d'emploi pour tâter le terrain ? Parce qu'à mon avis, si un recruteur est intéressé, il risque d'appeler quelqu'un de votre entreprise pour qu'on lui parle de vous. Et c'est peut-être un peu tôt. A moins que ce soit délibéré : vous êtes prête à ce que votre patron apprenne, directement ou par la bande, que vous pourriez l'abandonner. Ce qui peut provoquer une réaction positive.

    Bravo de vous être écoutée pour la fête de famille.
    Profitez bien de la semaine qui vient (des semaines, j'espère)

  • Chère Claude, cela fait bien longtemps que je n'étais pas revenue te lire. Je t'ai dit quelques temps après sans entrer dans les détails que la lecture de ton blog éveillait une angoisse très intense chez moi. C'est bien entendu mon problème, et tu n'y es pour rien. Mais je suis désolée que le burn-out que beaucoup d'autres de tes lecteurs subodoraient, cette manipulation que tu sentais toi-même, aient fini par abattre une force de la nature comme toi.
    Je suis absolument scandalisée que cette forme de "management" non seulement aboutisse à mettre dans des états pareils des personnes compétentes, de bonne volonté, qui ne comptent pas leurs heures et qui ont des objectifs de développement personnel telles que toi, mais en plus, que lesdits managers n'en tirent eux-mêmes qu'un bénéfice à court ou moyen terme, puisqu'ils sont quittés à tire-d'aile, comme ils le méritent, après avoir tout fait reposer sur la personne pour l'impliquer/culpabiliser. Il faut revoir absolument cette façon de fonctionner, par pragmatisme aussi bien que par humanité : qui veut voyager loin ménage sa monture. ;o)
    Cette idée d'envoyer des C.V. ailleurs est tout à fait logique ; il y a un passé/passif pour toi dans cette boîte, pour changer, il faut en changer. Je t'embrasse très très fort, donne-toi à toi-même toute l'empathie qu'il te faudra, tu la mérites.

  • Chère Val,

    Merci de votre soutien, particulièrement en cette période.
    Je vais d'abord envoyer mon CV à deux amies pour correction. Puis à une amie qui travaille en intérim et fera passer mon CV à son agence.
    Et je vais commencer, non à répondre à des annonces, mais envoyer des candidatures spontanées.

    Si par chance je décrochais des entretiens rapidement je pense qu'avant d'appeler mon entreprise le recruteur m'en parlerait et je lui expliquerais alors la situation.
    Enfin j'espère que les recruteurs n'appellent pas les entreprises sans en parler à la personne qui les intéresse.
    Je vais essayer de me reposer encore et encore cette semaine je me sens tellement fatiguée, moralement plus encore que physiquement.
    Merci pour vos gentils mots, vos conseils, à très bientôt.

  • Chère Florence,
    Merci de ton commentaire.
    Comment vas-tu ?
    Tu sais, tu peux m'écrire en privé si tu le souhaites, je suis désolée si j'ai provoqué une réaction anxiogène chez toi. J'espère vraiment que tu te portes mieux, que tu te portes bien tout simplement, et que tu vas revenir parmi nous.

  • Merci Claude,
    me voilà rassurée pour les premiers destinataires.
    Il est vrai qu'on interprète/"juge"/réagit par rapport à ce que l'on a pu vivre ou connaitre. Ayant travaillé en province dans un secteur d'activité où tout le monde se connaissait de près ou de loin, c'était pratique courante de se renseigner avant de convoquer quelqu'un à entretien. Mais en y réfléchissant, il est logique qu'à Paris et en ciblant des entreprises sans lien avec la vôtre, cela se passera plus discrètement.

  • C'est peut-être trop tôt pour subir des entretiens d'embauche... On a reçu une belle offre d'emploi vendredi et personne de notre agence ne veut aller travailler à paris... Je vais te l'envoyer si elle t'intéresse je peux promouvoir ton profil... Ils cherchent quelqu'un de bien...

  • Merci pour cette annonce, vraiment ! Ca me donne de bonnes bases pour tourner ma lettre de motivation...
    Bisous

  • Bonjour,
    Je me permets de vous informer que le burn-out n'est pas reconnu pour de la maladie il vaut mieux mettre dépression. C'est le cas pour une copine c'est pour cela que je me permets de vous le dire. Même si au final c'est la même chose. Je vous suis depuis longtemps et je vous trouve très courageuse mais il y a des limites, votre chef ne vous mérite pas du tout, vous pouvez trouver mieux ailleurs. Bon courage à vous.
    Amicalement
    Françoise

  • Bonjour Françoise,
    Ma généraliste a marqué sur mon arrêt maladie "épisode dépressif fonctionnel"
    Merci de votre soutien, j'espère que 2018 sera une année de changement, de tranquillité.
    Très bonne journée:-)

  • Lorsque je te lis en ce moment, je revis une période de ma vie, pas la plus joyeuse, celle où je dormais et n'étais même pas capable de descendre acheter le pain.

  • Et bien j'espère que cette période ne durera pas trop longtemps.
    Comment ça va toi, remise sur pieds ?
    Gros bisous à vous deux

  • Qui va piano, va sano
    Qui veut voyager loin, ménage sa monture
    Aller doucement, mais sûrement.
    Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage
    Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

    La patience est un arbre dont la racine est amère, et dont les fruits sont très doux

    Bon, je crois que je vais en rester là pour aujourd'hui...Pour l'instant, tu as besoin de beaucoup de repos.
    Je me permets de te mettre quelques citations. J'adore les expressions françaises qui sont pleines de sagesse..

  • Prends le temps de la réflexion : ton arrêt maladie doit te permettre de te reposer et si tu le souhaites de changer de travail par la suite. Chaque chose en son temps mais c'est bien de vouloir rebondir.

Écrire un commentaire

Optionnel