Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Non... Non ! ... NON !!

Bon.... alors.... ma journée de fille en épisode dépressif... Ben je peux vous dire qu'elle fut épuisante. Enfin, je n'ai pour ainsi dire rien fait, mais ça a suffit à me mettre sur les rotules.

Je me suis levée à 7 heures ce matin, je n'étais couchée à minuit. Pris mon petit déjeuner tout tranquillement.

Petit dej.jpg

Jusqu'à 10h30 je suis allée sur internet, assise sur le canapé. Puis j'ai fait le lit, et suis allée jusqu'à la poste, à deux rues de chez nous. Je suis ensuite allée acheter des champignons pour le déjeuner. Un périple d'environ 500 mètres, peut-être même pas. Je suis rentrée avec la tête qui tournait.

J'ai déjeuné à midi pile. Du veau cuit dans des tomates avec oignons. Riz nature. Champignons sautés dans un peu d'huile d'olive et des litchis.

Déj.jpg

A 12h30, je suis allée m'allonger, je me disais que j'allais me reposer en lisant. Je me suis endormie sans même m'en rendre compte et me suis réveillée à 16h ! Oui, j'ai dormi profondément trois heures et demi ! Si jamais un inspecteur de la sécu est passé, je n'ai pas entendu sonner en tout cas.

J'avais rendez-vous à 18 heures avec JC. J'y suis allée à pieds. Mon JC voyant mon état actuel me fait des séances tranquilles, qui me font beaucoup de bien. On travaille énormément le fonctionnel et les postures. Je suis rentrée en bus et non à pieds. 

J'ai dîné de filet de poulet grillé, carottes râpées avec vinaigrette au jus de citron et un kaki.

Dîner.jpg

Alors maintenant, que je vous explique le pourquoi du titre.

Depuis pratiquement trois semaines, je suis beaucoup moins active qu'habituellement. Et je prends un traitement médicamenteux dont je n'ai pas l'habitude. Et je sens que je grossis. Je suis plus à l'étroit dans mes vêtements. je trouve mon visage plus rond que d'habitude.

Et ça, je dis NON NON NON !!!!

Je ne me suis pas pesée, voilà bien longtemps que je ne me pèse plus qu'avec JC ou Sarah, mais là sans avoir besoin de voir de chiffres je sens que je gonfle. Bon bon bon, je vais parler de cela avec qui de droit. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant. Hors de question de reprendre des kilos en plus du reste...

Commentaires

  • Oui, en parler... à un psy, nom de nom!!
    Ça aurait dû être fait au moment de ton agression, celle qui t'a fait prendre 8 kg alors que tu mangeais si peu varié.

  • Les antidépresseurs aident bien à trouver les kgs ... À surveiller très attentivement, j'ai pris 30 kg et je dormais beaucoup, heureusement vous n'êtes pas seule et vous êtes aimée, c'est tellement important. J'espère que vous allez trouver des solutions. Je vous embrasse.

  • C'est pourquoi je ne prends pas ces traitements... Je prends plutôt du millepertuis quand ça ne va pas.

  • Super, ça va vachement rassurer Claude, ça, bravo les filles! (30 kg en combien de temps Mamily?Pas en 3 semaines, j'imagine!)
    Tous les traitements anti dépresseurs ne font pas forcément grossir et chaque personne réagit différemment.
    C'est plus la modification du style de vie qui joue. Et là clairement, passer de 4 séances de sports à presque rien, d'une vie professionnelle intense au repos total, ok, ça peut avoir des effets.
    A surveiller certes, mais ne retombe pas dans tes travers habituels... ne commence pas à réduire tes portions... à t'épuiser à aller coûte que coûte faire du sport, fais un breack, c'est pour cela que tu es en arrêt maladie. Maladie, Claude, ce ne sont pas des vacances!

  • Complètement d'accord avec Pascale, le poids s'arrangera quand le rythme de vie habituel sera repris. Ca me fait penser à ceux (et celles surtout) qui fument pour ne pas grossir.
    Et l'urgence, pour moi aussi, c'est le psy. Votre médecin avait raison, vous ne pouviez pas parler lundi. Mais une semaine est passée. Et quand vous serez prête, est-ce qu'un psy adéquat sera dispo dès le lendemain ? (à Paris peut-être, après tout ;-)
    Tâtez le terrain là aussi ! Sans vous engager éventuellement, voyez sous quel délai le cabinet de psys du travail donne des rendez-vous. Demandez à la tante (cousine ?) de Chéri qui voir... Allez, hop hop hop. Bonne journée !

  • Réponse à Pascale, bien sûr que ce n'est pas en 3 semaines et je suis bien plus âgée, ce n'est pas pour décourager Claude, simplement il faut le savoir. Claude surveille son alimentation et est bien entourée.
    Chère Claude je vous souhaite tout le bien possible et je continue à vous suivre dans votre combat. Je vous embrasse.

  • Pendant ma dépression, j'ai avalé des tonnes de médicaments prescrits par un psy, que je voyais plusieurs fois par semaine, je dormais beaucoup, j'ai beaucoup pleuré et je n'ai pas pris un gramme.
    Ecoute ton médecin, JC, Chéri et pense à l'éventualité de voir un psy, un bon.

  • Merci HB! Disons que je connais la situation par conjoint interposé... et je sais que plus on réagit tôt en voyant quelqu'un dont c'est le travail, plus on s'en tire vite et en minimisant les dégâts et moins on risque de replonger.

  • Zut, c'était merci le Goût ^^ Mais HB a raison aussi!!

  • Vu obsession de Claude pour son poids, je pense qu'il faut éviter d'en rajouter une couche... il y a tant de choses qui "aident à trouver les kilos" :-)
    Val a raison de rappeler ce que je t'ai déjà dit il y a quelques jours: trouver un bon psy (ou juste un psy dispo rapidement...) n'est pas toujours facile, même dans une grande ville, ça ne mange pas de pain de chercher maintenant, entre la tante de Romain et la personne avec qui tu avais bien accrochée il y a quelques mois (qui était venu vous filmer), tu as déjà deux pistes sérieuses.
    Je persiste à penser que c'est la clé pour tous tes problèmes actuels. Et quelques kilos (j'ai dis quelques, tu ne retourneras bien évidemment pas à ton poids d'avant ton "radical") contre une dépression jugulée, ce n'est pas cher payé, même pour toi. Dommage que Sarah n'ait pas insisté, quand tu as repris du poids soudainement, pour que tu ailles consulter à ce moment là.
    Il faut que je trouve le temps de t'envoyer un mail, tu comprendras mieux pourquoi je suis tellement instante...

  • InsIStante!! (me relire, me relire ^^)

  • Bien sur Pascale et Val ont raison, un psy, un thérapeute je crois que c'est vraiment ce dont tu as besoin, depuis longtemps et encore plus quand on voit l'obstination que tu as à fuir l'idée :)
    " Hors de question ", je dois avouer que j'ai souri, hors de question de perdre le contrôle, hors de question que le corps n'obéisse pas, hors de question que le mental ne soit pas vainqueur, pourtant t'es sûre que ton mental super fort, t'a complètement rendu service ces derniers temps?
    Tu passes d'une activité dingue a du repos, alors oui peut être que tu gonfles un peu, mais pas forcément des kilos, puis tu sais le corps est une chouette machine il retrouve un équilibre comme un funambule.
    Je t'embrasse

  • Il y a 15 ans j'étais dans le même état que toi.
    La seule chose que je ne voulais pas était des anti dépresseurs qui faisaient grossir.
    Mon médecin m'avait expliqué que certains faisaient grossir, d'autres pas.
    Là j'ai rechuté et j'ai décidé.....de faire une analyse.Les médicaments ne peuvent tout résoudre et ne peuvent être qu'une béquille.
    Ton entourage est impliqué émotionnellement donc ne pourra rien pour toi.
    Crois moi que vider son sac à un pro et de surcroit une personne que tu ne connais pas et bien ça fait un bien fou!!! Oh bien sûr au début tu es sur tes gardes, tu ne dis presque rien!!! Mais au fur et à mesure la confiance s'installe et tu peux te libérer!!!!!

  • Alors Claude, tu peux aller vérifier, ton médicament est utilisé pour traiter la boulimie et l'anorexie, tu ne risque donc pas de grossir avec.
    Ecoute ceux qui t'aiment.

  • Je comprends tes craintes concernant le poids mais tu devrais pouvoir maitriser ce point facilement l'important est de retrouver ton équilibre. Une copine qui a connu le même souci il y a un an a réussi a perdre une dizaine de kilo malgré les médicaments

  • Je n'ai jamais commenté ,mais je voulais vous dire que le Prozac est même ,selon ma psy, employé par certains pour maigrir .D'après mon expérience avec de très proches ,c'est différent, mais certains neuroleptiques bien particuliers font, eux, grossir parce qu'ils font manger plus .

  • Quand j'ai fait ma dépression en 2010-2011, j'ai fondu jusqu'à 60 kg, donc 13 kilos perdus à l'époque car je partais de plus haut! C'est bien simple, je n'avais plus aucun plaisir à manger, même pas faim. Heureusement que j'ai repris du poids depuis, j'etais trop creusée, ça ne m'allait pas du tout. Si tu prends du poids ce ne sera pas à cause du traitement, mais de la capacité de ton cerveau à agir sur ton corps et le faire d'enrober pour te protéger du monde extérieur. C'est là dessus que tu dois désormais travailler, avec l'aide d'un spécialiste, et non sur l'alimentation qui est saine, équilibrée et ne te fait pas grossir.
    Douces pensées et courage !!!

  • Que dire de plus que ce qui a déjà été dit.
    Personnellement, je ne pensais pas avoir besoin de parler à « quelqu’un « . Et pourtant je ne regrette qu’une chose, c’est de n’en pas l’avoir fait plus tôt, mais c’est sûrement que je n’etais Pas prête.
    Cette personne a réussi à trouver des réponses à mes problèmes : manque de confiance en moi, peurs irraisonnées diverses, et je vais beaucoup mieux depuis. Et je n’hesiterais Pas à la revoir si j’en ressent le besoin.
    C’est important cette fois que tu fasses ce pas, c’est le moment.
    Je t’envoie des chaudoudoux. (Tu connais l’histoire des chaudoudoux ?)

Écrire un commentaire

Optionnel