Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est quand même pas la joie

Aujourd'hui, je ne suis sortie que pour aller au studio de JC. Impossible de faire mieux, impossible de faire plus. La forme physique revient, la séance m'a parue bien plus facile, en revanche côté moral... Je suis angoissée... Beaucoup... Je vais appeler ma généraliste demain. Et prendre rendez-vous avec un(e) psy, ça ne peut pas durer, je n'aime vraiment pas être comme ça.

Je me suis levée ce matin à 7 heures, petit déjeuner.

Petit déj.jpg

Je suis restée en boule sur le canapé jusqu'à ce que Chéri se lève.

Pour le déjeuner il restait du veau d'hier cuit avec tomates et oignons (encore plus savoureux réchauffé), du riz nature. Et j'ai fait cuire du brocolis à la vapeur. Le tout suivi d'un pamplemousse.

Déjeuner.jpg

Les horaires de la sécu disent que je dois être "visitable" de 9 à 11 heures et de 14 à 16 heures. Je l'étais, je suis restée devant la télé jusqu'à 16h30, j'avais rendez-vous avec JC à 17 heures. JC tout comme Chéri, s'il me trouve de mieux en mieux physiquement, je récupère bien, s'inquiète de constater mon petit moral.

Au dîner, laitue et tomate, échalote crue. Un oeuf dur, du filet de poulet grillé, une clémentine.

Diner.jpg

Il est 21 heures, je vais aller me coucher, je ne tiens plus debout, je n'ai pourtant absolument rien fait d'autre qu'une heure de sport aujourd'hui. Mais pas de sieste. Et une nuit de sept heures. Ce n'est pas encore suffisant on dirait.

A demain, passez une douce soirée.

Commentaires

  • Oui, prendre un RDV avec un psy me parait être une excellente idée pour te permettre de mettre des mots sur tout ce que tu as vécu, traversé, affronté. Tu as intériorisé beaucoup de choses et là, il faut que ça sorte.
    Une petite info pour gérer les crises d'angoisse et les diminuer fortement: la cohérence cardiaque. Tu as des petites applis gratuites à télécharger sur ton téléphone. 5 minutes de respiration 3 fois par jour: ça n'est pas contraignant et ça marche vraiment bien. J'étais sceptique, j'ai testé et ça a parfaitement calmé mes angoisses. Mon chéri aussi a testé, lui qui n'arrivait plus à dormir des nuits complètes et se réveillait complètement angoissé, et il a validé aussi la simplicité et l'efficacité.
    Et surtout, faire de petites choses qui te font plaisir... boire un thé devant la fenêtre, écouter une chanson qui te met de bonne humeur, écouter un podcast qui t'inspire, faire un masque hydratant, n'importe quoi du moment que ça t'apporte quelques minutes de plaisir.

  • ah et j'ai oublié une petite chose: si ton médecin traitant te propose de prolonger ton arrêt maladie (et j'espère que tu le feras, reprendre trop vite serait je pense une mauvaise idée), tu peux tout à fait lui demander de cocher la case "sorties libres". Dans les cas de dépression et burn out, les médecins le font volontiers et ça te permet d'avoir l'esprit plus léger ne serait ce que si tu as envie d'aller marcher un peu dehors sans avoir le nez sur ta montre...

  • Ah oui, sorties libres, à demander! Ta doc aurait dû déjà le faire :-) En même temps, pour les gens rarement (jamais!!!) arrêtés comme toi, les contrôles sont rarissimes. Et qu'elle te prolonge surtout! Tu as à peine commencé à te soigner, hors de question de retourner dans l'arène, de toute façon, je pense que physiquement, tu sais bien que c'est impossible.
    Je suis très heureuse que tu parles ENFIN de te trouver un psy.
    C'est normal que tu sois fatiguée, c'est épuisant d'être mal moralement, de n'avoir envie de rien, surtout quand on tente toujours de donner le change... lâche prise...

  • Profite de tes journées pour vivre a ton rythme : si tu arrives a reprendre un peu le sport tu t'en trouveras mieux certainement d'autant que ton traitement commence a faire effet.

Écrire un commentaire

Optionnel